Disparition d’Henri Moser

Actualités

Officier de l’Ordre des Palmes académiques,
notre ami Henri Moser
nous a quittés ce dimanche 11 octobre 2020.
Pendant plus d’une décennie, il a œuvré pour l’AMOPA section de Suisse en tant que vice-président et président. 
Pour le remercier de son engagement et de sa générosité envers notre association, Henri a été nommé président d’honneur à l’Assemblée générale de Bâle de 2018. Il continuait de suivre les activités du comité comme conseiller.
Notre section exprime sa vive sympathie à la famille d’Henri Moser, en particulier à son épouse Helga et à son fils Alain, Chevalier de l’ordre des Palmes académiques.

Avis de décès

Hommage à Henri Moser aux funérailles (Rémy Hildebrand)

Hommage à Henri Moser dans la Tribune de Genève
Hommage à l’oeuvre de Henri Moser dans le Temps

Henri et sa famille à la remise des Palmes à son fils Alain Moser

Remise des Palmes académiques à Laetitia Gabernet

Généralités, Remises des Palmes

Samedi 12 novembre 2022 : remise des Palmes académique à Mme Laetitia Gabernet par Mme Catherine Robert conseillère adjointe de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France à Berne


Dans le cadre de l’assemblée générale de l’AMOPA à la Käfigturm à Berne, Mme Catherine Robert remet à Mme Laetitia Gabernet (au centre) la médaille de l’Ordre des Palmes académiques encore épinglée sur le coussin que tient M. Georges Maeder, président de l’AMOPA section de Suisse

Ci-après, un extrait de l’allocution prononcée par Mme Catherine Robert avant la remise de la médaille :

Madame Laetitia Gabernet vit aujourd’hui à Bâle, mais est née dans le Sud-Ouest de la France, dans la belle ville d’Auch, préfecture du Gers.  

Passionnée par les sciences, fascinée par l’archéologie, par l’ethnologie et l’anthropologie, elle fait un DEA au prestigieux Collège de France à Paris, en biologie cellulaire. Elle poursuit ses travaux de recherche en Suisse et s’inscrit en doctorat à l’Université de Zurich, en neurosciences, qu’elle obtient brillamment en 2001. 

Quand elle débarque à Zurich, elle ne parle pas un mot d’allemand ! En faisant l’apprentissage de l’allemand et du dialecte de Zurich, Laetitia Gabernet vit l’expérience de la diversité des langues et cette découverte aura des conséquences dans la poursuite de son parcours.
En effet, elle travaille de 2006 à 2010 à l’ETH, au département de l’ingénierie en biosciences qui se situe à Bâle et s’établit avec sa famille dans la ville rhénane. De 2010 à 2012, Laetitia Gabernet se lance dans un nouveau projet et, forte de sa propre expérience de la maternité, décide de créer un lieu, un lieu innovant, unique en son genre en Europe, un cocon pour l’accompagnement des mères et de leur bébé. Ce sera Cocoon Postnatal Care. De 2012 à 2016, elle se met en quête des partenaires adéquats, lève des fonds et cherche l’emplacement adéquat pour cette entreprise si novatrice.   

Toujours intéressée aux langues et en particulier au français comme langue-monde, elle s’investit lorsque sa fille Mathilde est en primaire à l’école pour que son apprentissage se fasse aussi en français. Une fois de plus elle s’investit pleinement et relève ce nouveau défi.

Elle devient tout d’abord coordinatrice du français pour le programme LCO, puis en 2015, Laetitia Gabernet fonde l’AFFB, l’Association des Familles Francophones de Bâle, trouve les locaux, embauche les enseignants. L’objectif de son association, à travers la mise en place de cours et d’activités culturelles en français, est de favoriser le maintien de la langue française et d’améliorer sa maîtrise parmi les enfants de familles françaises, francophones, bilingues à Bâle et désormais aussi dans ses environs et ce pour toutes les classes, du Kindergarten à la maturité, tout en assurant la préparation du DELF. Les cours sont dispensés dans des salles de classe mises à disposition dans les écoles et les résultats obtenus par les élèves sont intégrés dans les livrets scolaires. Aujourd’hui, grâce à son initiative, ce sont une centaine d’enfants de 15 nationalités différentes dans sept écoles qui bénéficient d’un programme reconnu de haute qualité. Grâce à son énergie et son engagement, Laetitia Gabernet fait vivre et fleurir la langue française à Bâle.



 

Message du président de l’Amopa section de Suisse

Actualités, Généralités

Aux membres de l’AMOPA
Section de Suisse 

Berne/Delémont, le 30 mars 202

L’année passée, à pareille époque, le comité vous invitait à l’assemblée générale de l’Amopa section de Suisse au Château de Prangins. Nous faisions alors preuve d’un bel optimisme puisque, COVID oblige, nous avons dû annuler notre réunion, et nous savons aussi que notre report à l’automne n’a pas résisté longtemps au principe de réalité… C’est la raison pour laquelle, fort de cette expérience, le comité avance prudemment la perspective de la tenue d’une assemblée générale en 2021 à l’automne prochain. Nous serions des plus heureux de vous retrouver à cette occasion.

Notre programme pour 2021 sera forcément affecté par les mesures sanitaires entraînant une diminution des activités culturelles. Ainsi, la 26e Semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF), qui a repris le thème de l’année passée, les « îles francophones », a-t-elle eu lieu en ligne du 18 au 28 mars 2021. De son côté, l’AMOPA-Ticino pourrait envisager quelques manifestations à l’automne autour de cette thématique si la situation sanitaire le permet.

En outre, grâce au Fonds Leuba, nous poursuivrons notre action en faveur de la lecture en soutenant en novembre prochain le jury étudiant issu de sept universités participant au Choix Goncourt de la Suisse sous l’égide du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Suisse.
Vous trouverez toutes ces actualités sur note site :  (www.amopa-suisse.ch).

En espérant vivement que nous pourrons nous revoir à l’assemblée générale cet automne, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations les plus cordiales.

Pour le comité de l’AMOPA,  section de Suisse :

Elisabeth Kleiner-Guillais                         Georges Maeder
Secrétaire                                                  Président

Remise des Palmes académiques à Alain Moser

Actualités, Remises des Palmes

Mardi 18 février 2020 : remise des Palmes Académiques à M. Alain Moser par le Consul général de France à Genève, M. Patrick Lachaussée

Le Consul de France remet à M. Alain Moser la médaille de l’Ordre des Palmes académiques
encore épinglée sur le coussin que tient le président de l’AMOPA Section de Suisse, Georges Maeder.

C’est à la Résidence du Consulat général de France à Cologny que s’est tenue la cérémonie de remise de la décoration de chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à M. Alain Moser, directeur général des écoles Moser de Nyon, Genève et Berlin.

Citons quelques-uns de ses succès depuis qu’il a repris la direction générale de l’établissement scolaire privé créé par son père Henri Moser : une pédagogie innovante centrée sur l’élève, le défi brillamment relevé de l’école numérisée et l’obtention de la reconnaissance de la maturité cantonale par le canton de Genève, au terme d’un long processus.

Un point mérite d’être particulièrement souligné : la fondation en 2005 de la Moserschule à Berlin, école bilingue franco-allemande, qui prépare ses élèves à l’ABI-BAC, diplôme mariant l’Abitur allemand avec le bac français, en collaboration avec le lycée Janson-de-Sailly,  Paris. La preuve de l’intérêt porté par les autorités allemandes à la Moserschule de Berlin est fournie par le statut d’Ersatzschule conféré à l’établissement privé qui lui vaut d’être reconnu comme complémentaire à l’offre publique et de bénéficier de subventions.

Georges Maeder