« Au commencement était le verbe » de Sylviane Dupuis

Actualités, Généralités

I



Parution : mai 2021
ISBN 978-2-88927-883-1
nb de pages : 256
format : 140 x 210 mm
Prix: 21 euros

Cet essai de Sylviane Dupuis développe la « leçon d’adieu » prononcée à la Faculté des Lettres de l’université de Genève le 6 mars 2019, essai qui est dédié à la mémoire d’Adrien Pasquali décédé en 1999 alors qu’il était en charge du Séminaire de littérature romande.  Sylviane Dupuis lui a succédé en 2004 et a occupé cette chaire jusqu’en 2018.

(…) le livre que j’écris continue le Livre qu’on m’a lu (…)

Le texte d’Yves Laplace tiré de Fils de perdition placé en exergue éclaire la visée de l’ouvrage : 

L’auteure balise pour sa part son projet dans l’Avant-Propos : Ainsi la « littérature romande », telle qu’elle s’invente au XXe siècle de Ramuz aux années 1970, se démarque-t-elle des littératures tant française que francophones (bien qu’apparentée à l’une comme aux autres) par une double caractéristique : d’une part sa fidélité au Livre, réserve d’images, de fables, de figures et de préceptes, mais aussi texte-matrice de nombreuses œuvres issues tant du versant protestant que du versant catholique de la Suisse francophone – en dépit de l’agnosticisme de la majorité des auteur(e)s ; et d’autre part, chez poètes et prosateurs, romanciers ou romancières, un rapport de nature essentiellement poétique à la langue, et à la forme.

Message du président de l’Amopa section de Suisse

Actualités, Généralités

Aux membres de l’AMOPA
Section de Suisse 

Berne/Delémont, le 30 mars 202

L’année passée, à pareille époque, le comité vous invitait à l’assemblée générale de l’Amopa section de Suisse au Château de Prangins. Nous faisions alors preuve d’un bel optimisme puisque, COVID oblige, nous avons dû annuler notre réunion, et nous savons aussi que notre report à l’automne n’a pas résisté longtemps au principe de réalité… C’est la raison pour laquelle, fort de cette expérience, le comité avance prudemment la perspective de la tenue d’une assemblée générale en 2021 à l’automne prochain. Nous serions des plus heureux de vous retrouver à cette occasion.

Notre programme pour 2021 sera forcément affecté par les mesures sanitaires entraînant une diminution des activités culturelles. Ainsi, la 26e Semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF), qui a repris le thème de l’année passée, les « îles francophones », a-t-elle eu lieu en ligne du 18 au 28 mars 2021. De son côté, l’AMOPA-Ticino pourrait envisager quelques manifestations à l’automne autour de cette thématique si la situation sanitaire le permet.

En outre, grâce au Fonds Leuba, nous poursuivrons notre action en faveur de la lecture en soutenant en novembre prochain le jury étudiant issu de sept universités participant au Choix Goncourt de la Suisse sous l’égide du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Suisse.
Vous trouverez toutes ces actualités sur note site :  (www.amopa-suisse.ch).

En espérant vivement que nous pourrons nous revoir à l’assemblée générale cet automne, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations les plus cordiales.

Pour le comité de l’AMOPA,  section de Suisse :

Elisabeth Kleiner-Guillais                         Georges Maeder
Secrétaire                                                  Président

Disparition d’Henri Moser

Actualités

Officier de l’Ordre des Palmes académiques,
notre ami Henri Moser
nous a quittés ce dimanche 11 octobre 2020.
Pendant plus d’une décennie, il a œuvré pour l’AMOPA section de Suisse en tant que vice-président et président. 
Pour le remercier de son engagement et de sa générosité envers notre association, Henri a été nommé président d’honneur à l’Assemblée générale de Bâle de 2018. Il continuait de suivre les activités du comité comme conseiller.
Notre section exprime sa vive sympathie à la famille d’Henri Moser, en particulier à son épouse Helga et à son fils Alain, Chevalier de l’ordre des Palmes académiques.

Avis de décès

Hommage à Henri Moser aux funérailles (Rémy Hildebrand)

Hommage à Henri Moser dans la Tribune de Genève
Hommage à l’oeuvre de Henri Moser dans le Temps

Henri et sa famille à la remise des Palmes à son fils Alain Moser

Remise des Palmes académiques à Alain Moser

Actualités, Remises des Palmes

Mardi 18 février 2020 : remise des Palmes académiques à M. Alain Moser par le Consul général de France à Genève, M. Patrick Lachaussée

Le Consul de France remet à M. Alain Moser la médaille de l’Ordre des Palmes académiques
encore épinglée sur le coussin que tient le président de l’AMOPA Section de Suisse, Georges Maeder.

C’est à la Résidence du Consulat général de France à Cologny que s’est tenue la cérémonie de remise de la décoration de chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à M. Alain Moser, directeur général des écoles Moser de Nyon, Genève et Berlin.

Citons quelques-uns de ses succès depuis qu’il a repris la direction générale de l’établissement scolaire privé créé par son père Henri Moser : une pédagogie innovante centrée sur l’élève, le défi brillamment relevé de l’école numérisée et l’obtention de la reconnaissance de la maturité cantonale par le canton de Genève, au terme d’un long processus.

Un point mérite d’être particulièrement souligné : la fondation en 2005 de la Moserschule à Berlin, école bilingue franco-allemande, qui prépare ses élèves à l’ABI-BAC, diplôme mariant l’Abitur allemand avec le bac français, en collaboration avec le lycée Janson-de-Sailly,  Paris. La preuve de l’intérêt porté par les autorités allemandes à la Moserschule de Berlin est fournie par le statut d’Ersatzschule conféré à l’établissement privé qui lui vaut d’être reconnu comme complémentaire à l’offre publique et de bénéficier de subventions.

Georges Maeder